Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de luc athimon
  • : Au cours des années, mon activité apostolique en Afrique et en France, m'a amené à travailler un certain nombre de documents. Le désir de partager avec vous et de connaître vos réactions m'a poussé à créer ce blog. Très belles photos d'Afrique ! Amitiés Luc.
  • Contact

Recherche

Archives

Qui Est Le Père Luc Athimon?

16 octobre 2019 3 16 /10 /octobre /2019 10:31

TEMOIGNAGE  de   LUC ATHIMON, missionnaire O.M.I.

Au Nord-Cameroun (de 1967 à 2003)

 

  1. Quelles étaient vos motivations de départ en Mission ? (qu’est-ce qui vous a poussé)
  2. Description rapide de votre lieu d’atterrissage …
  3. Grandes lignes de vos engagements (le cadre)
  4. A la découverte des gens, au plan humain
  5. Débuts, 1°annonce …
  6. Evolutions dans mes motivations, manières de faire.
  7. Rencontre des gens avec la Foi (qu’est-ce qui les intéressait ?)

      Où les Chrétiens trouvaient-        ils leur  dynamisme ?

      Joies des missionnaires !

  1. Qu’est-ce qu’ils m’ont appris
  2. Une expérience pastorale originale : la COMIPAR 
  3. Mon retour définitif en France  :                         Mes impressions sur la France                  Comment ai-je réinvesti le positif de mon expérience « Africaine » ?

------------------

cropped-maroua-banner3

  1. Quelles étaient mes motivations de départ en Mission ?     (qu’est-ce qui m’a poussé ?)  Double pauvreté des gens : matérielle et spirituelle (ils ne savent pas que Dieu les aime en priorité)
  2. Description rapide de mon lieu d’atterrissage …       Superficie du Cameroun? environ la même que la France, mais en forme de triangle)       Population ? En 1967 , environ 11 ou 12 millions (aujourd’hui le double)

      2 zones très différentes : Zone             tropicale au Nord avec 2  saisons (longue saison sèche et courte saison des pluies),  zone équatoriale au Sud.(4 saisons) 2 zones avec productions agricoles très différentes.

Nombreuses ethnies et langues. Religions ? animistes, musulmans,     chrétiens.

Sud beaucoup plus touché par la colonisation et le christianisme …       Indépendance en 1960.

 

3. Grandes lignes de mes engagements (le cadre)

  4 ans dans la ville de MAROUA – puis détaché pour les Guizigas (ville et brousse aux grands environs de Maroua) ) pendant 15 ans environ – curé de Paroisse à MAROUA pendant 6 ans – détaché pour faire partie d’une équipe assurant des « Missions Paroissiales ». 

 Donc il se fait que j’ai pu suivre l’évolution des chrétiens, depuis l’éveil de la Foi, en passant par l’organisation et animation d’une Paroisse, pour aboutir à une activité de Réveil des chrétiens.

 

4. A la découverte des gens, au plan humain :

                 Ce que les gens m’ont apporté :

           j’ai appris à connaître leur vie (avec               souvent les soucis de la maladie, du                   manque d’argent, joies, faiblesses)

  • et leurs qualités  (d’accueil, mais aussi d’endurance, de patience, de solidarité dans le malheur, de sagesse).
  • La qualité de leurs relations, leur fraternité pleine de chaleur, leur sens de la communauté
  1. Débuts, 1°annonce …
  • 1966-67 : 1° engagements concret, (à 30 ans) où je m’approchai des gens, au Nord Cameroun. Prise de contact jusqu’à 1985     J’appris à connaître les personnes auprès desquelles j’étais envoyé,  j’appris à connaître leur vie et j’entrepris d’apprendre une première, puis une deuxième langues pour bien communiquer avec elles.                     LIEN : mon expérience de milieu populaire et des pauvres en France m’aida dans ces rencontres.
  • En 1971, la responsabilité apostolique des Guizigas me fut confiée

     D’abord, je cherchai à établir une amitié avec les gens : j‘entrepris alors des visites dans les villages, la rencontre des personnes, qui aboutira à des amitiés réelles.                                           

     Puis vint le temps de la Première annonce de Jésus Christ !  Au début, je fus aidé par un interprète,  car je ne connaissais pas encore la langue, J’étais animé par le désir de poser de bons fondements

                                            2

LIEN : Mon expérience de Foi personnelle, de rencontre avec Jésus Christ m’influença dans la manière de parler de Jésus !

Par la suite j’aurai un autre souci, d’oeuvrer aussi à la Promotion humaine des gens, pour une évangélisation “intégrale“.  C’est en vue de cet élargissement que  je demandai l’aide d’une religieuse et de laïcs. Vivre et agir en équipe fut alors d’un grand bénéfice !       

  1. Evolutions dans mes motivations, manières de faire :
  • D’abord je m’approchai des gens : apprenant leur langue, liant amitié …
  •     puis j‘annonçai aux gens que Dieu les aimait, j‘annonçai Jésus Christ,
  • Puis il s’agissait pour moi-même d’aimer vraiment les gens (écoute, échange, amitié)
  • Je me préoccupai d’évangélisation ‘‘intégrale“, aussi je mis en place un engagement de la Mission dans la Promotion humaine.
  • A partir de 92, marqué par mon expérience de ressourcement à AIX, l’accent fut mis sur  l’écoute et je m’évertuai à introduire les gens dans une expérience de Foi, source de joie et de vie.
  1. Rencontre des gens avec la Foi (qu’est-ce qui les intéressait ?)
  • J’ai été témoin de la rencontre des gens avec la FOI !

+ Comment les gens réagirent-ils au message chrétien ?

Aux rencontres hebdomadaires, nous avons pu observer que les jeunes étaient intéressés. Ils vinrent nombreux au début, par curiosité. Mais évidemment par la suite les groupes se réduisirent, et se stabilisèrent.

Pour moi, il était insuffisant de‘‘semer“ et même de constater leur présence, mais je voulais entendre de leurs bouches  les raisons de leur venue, qu’est-ce qui les intéressait ?  Ainsi je fis une petite enquête. Voici leurs réponses : « Nous avons reçu la Bonne Nouvelle de Jésus

  • comme une libération de la peur (peur des esprits et des interdits, peur des ennemis, de la sorcellerie) ;
  • comme pacification dans les disputes ; ainsi le pardon a pris la place de l'esprit de vengeance ;  l'ouverture aux autres villages a pris la place de la fermeture sur soi et du tribalisme.
  • Notre foi nouvelle nous entraîne à une compassion plus grande vis-à-vis des pauvres et des faibles et à un engagement à les aider,
  • sans oublier l'accueil et l'engagement dans le développement.
  • Surtout, et par-dessus tout, nous avons une grande reconnaissance pour nous avoir FAIT CONNAÎTRE JESUS et sa Bonne Nouvelle, de nous avoir éveillés à la Foi, à un mode de vie nouveau, à la vie de communauté et à l'amour. »                                               

Puis nous sommes entrés dans la phase de « croissance », avec des bas et des hauts, des ombres et des lumières…

 

 

3

+ Où les chrétiens trouvaient-ils leur dynamisme ?

Là encore, une enquête a permis d'avoir des réponses venant des gens eux-mêmes.

Accueillons leurs paroles :

  • « Ce fut la force de la Parole de Dieu (elle nous a éclairés de sa vérité et a transformé nos cœurs)
  • La vie des Communautés, vivantes et fraternelles, nous a attirés.
  • La grande place donnée à la Prière et aux Sacrements
  • Certains frères ou sœurs exemplaires : des témoins, des prophètes, des réveilleurs
  • Les appels à la vigilance qu'on nous a donnés, pour avancer. » 

    + Avec du recul : 

Lors de mon voyage au Cameroun à NOËL 2011 (8 ans après mon retour en France), puis dans une relecture de FOI en 2014, j’ai pu prendre du recul sur ce Temps en AFRIQUE. Et les paroles de Jésus, au retour des 72 disciples revenant de mission me sont revenues en mémoire : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez » (Luc 10, 23).

Oui « l’humanité » et la FOI que les gens ont manifestées de différentes manières étaient d’une grande densité ! D’ailleurs n’étaient-ce pas sous l’influence de Jésus Vivant Ressuscité ? Sur le moment elles m’ont touché, mais pas avec assez de profondeur. Et je n’ai qu’un seul regret c’est de ne pas avoir su, au moment même, apprécier toute la densité de ces réalités et les vivre avec plus d’intensité.

Nota : Leur Foi était souvent faite de confiance en Dieu, de simplicité de cœur, comme on en parle dans les Béatitudes. Et les nouveaux baptisés, chaque année, redonnaient souffle à tout le monde.

Joies des missionnaires !

En nous appelant à la vie apostolique, le Seigneur a fait de nous les témoins de choses  extraordinaires.

Oui, je suis heureux et JE DIS MERCI au Seigneur, aujourd'hui.

En effet j’ai eu et j'ai encore la grande chance (la grâce), dans ma vie apostolique, d’être témoin de la Foi des gens, de leur humanité, avec toutes ses variantes, tous ses âges (surtout adultes et personnes âgées) , toutes ses situations .  Oui on peut parler de la « Joie de l'Evangile », comme dit le pape François :

  1. Ma joie, comme missionnaire,  fut de voir des communautés vivantes et joyeuses : 

Les voyageurs venant en Afrique, s'ils participent à la Messe ou à une Fête chrétienne (par exemple à Noël)  sont frappées de la joie, de la vie des célébrations. Nous-mêmes missionnaires, pourtant habitués ne cessons de nous en émerveiller.

  • Asta Marie, lors d'une réunion, dit un jour : « la communauté c'est ma mère ». En effet sa fillette avait été malade, des chrétiens étaient venus la voir et constatant que ses parents n'avaient pas d'argent pour aller à l'hôpital, ils avaient fait appel à la communauté pour les aider. Asta exprimait donc ici sa reconnaissance !   Ce n'est pas un cas isolé, car les chrétiens vivent vraiment en communauté et en prennent les moyens.
  • Ainsi, à la suite de la Messe, régulièrement les gens font une réunion pour reprendre la Parole de Dieu et son actualisation par le prêtre mais aussi pour traiter de la vie de leur communauté : ils parlent des deuils, donnent les nouvelles des malades, les visites à faire, les aides à prévoir … ou les personnes à envoyer chez tel couple qui ne marche pas pour les conseiller ...tel travers à redresser dans la vie au village... telle fête à organiser en se répartissant les tâches.

4

Vivant ainsi, ils apprennent à mieux se connaître et des amitiés se nouent entre les chrétiens.

De telles communautés ont une forte puissance d'attraction et ne cesse de grandir !

Comment ne pas y voir les traces de l'action de l'Esprit et s'en réjouir.

 

2)Ma joie, comme missionnaire,  fut aussi de constater la foi expressive des gens : comme à une veillée pascale à Maroua, vers 1988

 «Je me souviens d'une veillée pascale où 80 à 100 personnes adultes et jeunes, hommes et femmes, furent baptisés ensemble. La célébration avait lieu dans une aire sacrée, bien aménagée. Une piscine baptismale avait été creusée et remplie d'eau. Chaque candidat y descendait pour le Baptême, écoutait les paroles prononcées sur lui par le prêtre avec le geste à l'appui, et en sortait, très impressionnés, tandis que la foule chantait, accompagnée par le tam-tam. Puis les nouveaux baptisés partaient dans la nuit, accompagnés par leurs parrains et marraines. Ils allaient changer de vêtement.

 Ensuite, c'était la procession de tous ces baptisés, hommes et femmes, vêtus de blanc, pour recevoir les rites complémentaires, prendre place au milieu de l'assemblée qui s'exprimait par un chant de joie, d'action de grâce. Grandiose ! Et, tous les ans, la même « expérience sacrée » se répétait ! Toutes les missions ont connu ces moments forts. »          

Si vous aviez vu les visages  des nouveaux baptisés :  des visages saisis par le Mystère du sacrement à certains moments et illuminés de joie à d'autres.

En donnant la communion également je suis toujours admiratif devant les visages et les attitudes de prière émouvantes.                      

        Et encore quelle humilité et confiance quand ils se présentent au sacrement de Réconciliation.

 

  1. Ma joie, comme missionnaire, fut encore, en entendant des confidences, de connaître la force transformatrice de la Foi :
  • Comment ne pas être admiratifs en voyant des responsables comme Bernard Oumsarale, courageux et rempli de sollicitude pour ses frères, donnant de son temps sans compter. J'ai assisté à la croissance à la fois humaine et comme croyants de ces responsables, hommes ou femmes : ils ont acquis, au cours du temps, une stature humaine et chrétienne reconnue ! Ce sont d'abord eux les vrais « pères fondateurs des missions »
  • Des chrétiens fonctionnaires montrent l'exemple par leur droiture (telles Nuntiata qui travaille aux Finances. C'elle elle qui a été choisie pour tenir la caisse, on a confiance en son honnêteté. C'est aussi à cause de son dévouement qu'Awa Martine s'est vue confier des responsabilités dans la Santé
  • Des chrétiens touchés par les difficultés de la vie ont une conduite exemplaire : tel Sanda Marcel, tailleur sur le marché, il retrouve quelquefois sa femme en pleurs à la maison. En effet ils n'ont pas pu avoir d'enfants et ils en sont profondément affectés comme tout Africain dans cette situation. Alors Marcel la console comme il peut, ils prient ensemble. Quel courage, qui vient d'une grande foi. Alors qu'habituellement, dans ces cas, la femme va chercher un autre mari, l'homme prend une deuxième femme, eux résistent .. Des chrétiens touchés par les difficultés de la vie, qui cherchent et qui trouvent leur force dans la Foi et y retrouve la joie de vivre, il y en a bien d'autres. (quand il y a un manque de nourriture ou d'argent, quand le mari boit, quand les enfants tournent mal ….

    

5

     Confiants dans le prêtre, les malades, au cours de visites, lui font des confidences, ils aiment parler de leur vie souvent avec des épreuves qu'ils ont vécues avec courage et sagesse. Ils parlent de leur famille où ils vivent quelquefois l'épreuve de la division ou de l’abandon de la Foi par les enfants, mais aussi où règne l'affection.

  1. Ma joie, comme missionnaire,  fut d'apprendre l'influence de la Foi dans la vie des chrétiens au village :

Ignace Mbouzao en a témoigné devant des laïcs missionnaires venus de France :

"Permettez-moi de faire appel à un souvenir : j'étais, à ce moment-là, aumônier des laïcs missionnaires, et à ce titre je participais évidemment, à leurs réunions. Un jour, ils avaient choisi d'appeler plusieurs diacres mariés pour  savoir ce que les gens pensaient d'eux. Les diacres commencèrent par les rassurer, leur témoignages de générosité, de fraternité, de service touchaient beaucoup les gens. Ignace, un des diacre dit aussi : "Il y a une chose qui me gêne et gêne les chrétiens de ma communauté. Dans notre mission, il y a un couple de laïcs très proches de nous, très engagés. Mais le dimanche, alors que nous tous sommes en train de célébrer l'Eucharistie, nous les voyons se promener tout près, montrant que cela ne les concerne pas. Comment des gens qui sont avec nous toute la semaine se mettent-ils à part justement au moment le plus fort de notre rassemblement. Dans notre coutume aussi bien que dans ce que nous vivons comme chrétiens, nous ne pouvons pas comprendre". Et il ajouta : "Mais alors, pour vous, Jésus c'est usé ! Chez nous, au contraire, Jésus nous a tout apporté : la liberté (avant, nous avions peur des esprits et interdits, des ennemis, des sorciers) , l'ouverture (avant, c'était le tribalisme, les conflits, nous avons appris le pardon et la paix), l'amour entre frères, le progrès, la connaissance de l'amour de Dieu !"

 

Ainsi ces quelques exemples donnés montrent que la mission de prêtre lui permet d’être « témoin privilégié » de la Foi, des luttes, des faiblesses, des reprises, des joies, en un mot de la vie de ses frères et sœurs chrétiens. La joie de l'Evangile, dont parle le pape François, nous en avons fait l'expérience.

Je ne suis pas sûr qu’il y ait un autre métier dans la vie qui permette ainsi de connaître le « coeur » des humains !  Ma joie aussi, comme missionnaire, devant la reconnaissance des gens : ils disent merci pour la connaissance de Jésus, la Foi et pour l'amitié reçue.  Ainsi le missionnaire se sent utile et dit merci à Dieu.

Qu’est-ce qu’ils m’ont appris ?  J’ai aussi changé : que ce soit à travers mon travail apostolique ou en dehors :

  • j’ai appris l’humilité, l’admiration devant le témoignage de certains laïcs,
  • la bonne volonté des gens m’a donné confiance.
  • le sacrement de réconciliation m’a fait connaître aussi les souffrances morales
  • j’ai appris une plus grande compassion (par l’exemple d’un responsable)
  • j’ai pu voir que Dieu peut se servir de moi pour faire du bien (sentiment d’être utile)
  • J’ai appris surtout l’importance des relations humaines et j’ai appris à mieux accueillir, à ne mépriser personne, à respecter tout le monde.
  • J’ai appris encore la patience, l’endurance
  • J’ai appris à prier vraiment, avec toute ma personne.

 

 

6

  1. (( expérience pastorale originale : la COMIPAR

  • En 1993, A la COMIPAR  (COmmunauté des MIssions PAroissiales) communauté d'Oblats chargée d'organiser des Temps de Réveil, dans les Paroisses,

       Mon retour définitif en France en 2003 :     Mes impressions sur la France

Je redécouvris certaines réalités très positives de la France.

  1. Ainsi, en contraste avec ce que j’avais vécu au Cameroun, j‘appréciai la manière courageuse dont les gens réagissaient à des situations ou des évènements malheureux, ne laissant pas aller les choses, mais cherchant les moyens de remettre les affaires debout.
  2. Je relevai encore les nombreuses ONG humanitaires et un bon nombre de gens s’engageant généreusement dans les services, des gens consciencieux et compétents (infirmières dévouées, enseignants donnés à leur tâche près des enfants etc… Des amis, des parents vivant des valeurs humaines,spontanément.
  3. Mais aussi quel individualisme !
  4. Et, en même temps, je me posai la question : pourquoi, pourquoi l’absence de foi religieuse, un grand vide spirituel, aucune référence à la transcendance ! ?  Cela me toucha et me touche encore. De fait, moi-même vivant cette ouverture à la dimension spirituelle de manière très positive, et ayant constaté combien cette expérience apportait au monde d’où je venais, je mesurais combien on pouvait passer à côté de grandes joies, de sources de vie, de liberté, de paix. Quel dommage ! Comment ne pas souhaiter cette découverte vitale à des gens qu’on aime.
  1. Et quelle suractivité, entraînant malheureusement de la superficialité. !

--------------------

Comment ai-je réinvesti le positif de mon expérience « Africaine » ?

En 2006, En Paroisse à AIX : sous le signe de la‘‘Fraternité“

 Marqué par mon passé en Afrique, je veillai à  la qualité des relations pour faire de la Paroisse une communauté fraternelle, conviviale.

Marqué par mon expérience de ressourcement à AIX, j‘appris aux paroissiens comment  faire la  relecture de la vie dans la Foi , au cours des Carêmes.

A cela j’ajoutai, par souci d‘ouverture au quartier, des initiatives comme faire partie du Conseil d’Intérêt de Quartier, animer la fête des voisins, créer des communautés de quartier, prendre la vie de quartier comme thème de tout un Carême.

---------------------------

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2018 2 13 /11 /novembre /2018 10:40
Prière à JESUS  QUI SE FAIT RECONNAÎTRE RESSUSCITE,

AVEC LES MARQUES DE LA PASSION

v Tu as dit : « Ma vie, on ne me la prend pas, c’est moi qui la donne ! » Et quand on vient t’arrêter tu te laisses faire !

 v Jésus, tu as dit : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. »

 v Jésus, quand arrivait le temps où tu allais être enlevé (Luc 9/51), « tu avais durci ta face » pour prendre la route de Jérusalem.

 v Jésus, tu avais annoncé à l’avance, par 3 fois, que tu serais arrêté par les autorités Juives, tu souffrirais, serais tué et que tu ressusciterais, mais tes apôtres n’avaient rien compris et n’avaient pas accepté. Pourtant tu leur avais dit qu’eux aussi devraient prendre ce chemin pour te suivre !

 v Jésus, à la Cène, le Jeudi Saint, avant d’être arrêté et d’entrer dans ta Passion, tu as montré  symboliquement à tes apôtres, par le pain consacré « sacrement » de ton corps  donné et le vin consacré « sacrement » de ton sang versé, que tu offrais ta vie, par amour, pour sauver les hommes et ainsi faire la volonté du Père.

 v Jésus, à la Cène, le Jeudi Saint, tu as dit « Faites ceci en mémoire de moi », nous invitant à faire à nouveau la même célébration que toi, pour actualiser ton offrande.

 v Jésus, à l’agonie, tu avais prié ton Père pour te préparer à ta Passion. Tu priais ainsi « Père éloigne de moi ce calice (cette souffrance) ; cependant que ta volonté soit faite et non la mienne. »

 v Jésus, sur la Croix, tu as prié ainsi : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Matt.27/46

 v Jésus, sur la Croix, tu as prié ainsi : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font .» Luc 23/34

 v Jésus, sur la Croix, tu as répondu à la demande du bon larron « Aujourd’hui, tu seras avec moi, dans le paradis. » Luc 23/43

 v Jésus, sur la Croix, tu as dit à Marie, en parlant de Jean « Femme, voici ton Fils. » et à Jean « Voici ta mère ! » Jean 19/26’27

 v Jésus, sur la Croix, tu as dit : « J’ai soif ! » Jean 19/28

 v Jésus, sur la Croix, tu as dit : « Tout est accompli ! »  Jean 19/30

 v Jésus, sur la Croix, tu as prié ainsi : Père, entre tes mains, je remets mon esprit ! » Luc 23/46

  

 

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 09:20
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 09:11

PRIERE  A   JESUS  RESSUSCITE

 

  1. « Seigneur Jésus, en te ressuscitant, Dieu le Père nous montre que ton chemin de croix est le chemin de la vérité et de la vie.
  2. Jésus, tu te présentes Ressuscité, en disant : «  La paix soit avec vous ! »
  1. Une fois Ressuscité, les disciples (et moi aujourd'hui) découvrent que tu es "Seigneur" c.a.d. ce qui constitue ton identité profonde c'est ta relation filiale à Dieu le Père (dont ta vie de prière est un bon témoignage)
  1. Jésus Ressuscité, tu es le Premier-né d’entre les morts.
  2.  « Tu peux me donner la vie » (et pas seulement le témoignage d'amour de la croix)
  3.  Jésus Ressuscité, comme tu me l’as dit, « quand je serai élevé, j’attirerai tout à moi », tu m’attires ! et je te trouves attirant. 

Tu m'aides à prendre conscience de ton influence sur moi. Merci Seigneur !

  1. Seigneur Jésus Ressuscité, ton Esprit me fait découvrir, (dans la relecture de ma vie éclairée par la Foi) que c'est toi qui me fais cheminer, évoluer dans ma vie spirituelle ! « Tu es la source de ma vie spirituelle. »
  1. Tu veux lever l’obstacle à ta reconnaissance, qu’est mon « incompréhension » du sens de la vie, du plan de Dieu. Fais-le moi  « comprendre », Seigneur.
  2. Jésus Ressuscité, tu te manifestes aux 2 disciples d’Emmaüs.
  1.  "Jésus, tu es Ressuscité, « Vivant    aujourd'hui !" Tu peux venir vers moi, m'en rendre conscient, te faire reconnaître présent ! Merci Seigneur !
  2. Tu me demandes de me disposer à t’accueillir, par la méditation de passages d'Evangile, chaque jour. Et ainsi tu peux venir me toucher, me parler…C’est pourquoi je prends l’habitude de te demander : « est-ce toi Seigneur qui me parles, (à travers ces médiations que sont les pensées, les sentiments, les désirs qui me viennent) ? » Et je t’écoute….Tu peux alors me manifester ta présence par une grande paix, une joie profonde, une liberté, une vie, un grand amour qui m’envahit, me comble, au fond de moi, …furtivement.  Comment alors ne pas laisser jaillir ma reconnaissance ?!…
  3. Jésus Ressuscité, c’est en l’appelant par son nom que tu te manifestes à Marie.
  4. Jésus Ressuscité, tu souffles ton Esprit sur tes apôtres, en leur donnant mission de transmettre ton pardon.
  5. Jésus Ressuscité, tu demandes à Pierre de t’aimer, avant de lui confier tes brebis.
  6. Jésus Ressuscité, tu nous entraînes à ta suite, au-delà de la mort, pour être avec toi, en attendant la Résurrection de nos corps, à la fin des temps.
  7.  Jésus Ressuscité, tu viendras récapituler en toi toute l’humanité et toute la création.

 

Oui, merci Seigneur ! "

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 août 2018 3 01 /08 /août /2018 21:45

RETRAITE : VIVRE L'AVENT AVEC MARIE.

 

Lundi 9, mardi 10, mercredi 11 Novembre 2013

Programme d'une Journée

9h.30 : Prière du matin   suivie de 9 heures 45 à 10h.30 : 1° entretien
 10h.30 à 11h.10 : silence
 11h.30: Eucharistie
 12h. Repas
 14h.30 à 15h. : 2° entretien
 15h. Silence
 16h. Chapelet entrecoupé de chants
 16h.30 : Partage de Foi ? ou Vêpres ensemble (peut-être office du Commun de la Vierge Marie, page 1223)

--------------------------------------------

PRIERE A l'ESPRIT SAINT :

     Prière du début : Hymne à L’Esprit Saint (samedi soir, veille de la Pentecôte)  

  1  

  Esprit qui planes sur les eaux,  

 apaise en nous les discordances,

  les flots inquiets, le bruit des mots,

  les tourbillons de vanité,

    et fais surgir dans le silence

  la Parole qui nous recrée.

    2

  Esprit de feu, toujours caché,

  Jusqu’aux racines, par ta flamme,

  Viens consumer en nous l’ivraie ;

  aux profondeurs de notre vie,

  Viens enfoncer comme une lame

  La Parole qui sanctifie.

  3  

Esprit qui souffles en un soupir

  A notre esprit le Nom du Père’,

    Viens rassembler tous nos désirs,

    Fais-les monter en un faisceau

    Qui soit réponse à la lumière,

    La Parole du Jour nouveau.

  4

 

Esprit de Dieu, sève d’amour

  De l’arbre immense où tu nous greffes,

    Que tous nos frères alentour

    Nous apparaissent comme un don

    Dans le grand Corps en qui s’achève

  La Parole de communion.

 

  de Benoït 16 : "Marie, étoile de l'Espérance"  

(Voir Livret sur MARIE pour Invocations et Chants page 26)

Chant d'Avent : "Voici le temps du long désir" page 221

     2  

Lundi :  Sur l'ANNONCIATION (Luc 1,26-38)

Marie accueille le début de réalisation de la Grande Espérance !

1° entretien : Venue et message de l'ange Gabriel

 

Le 6°mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de , et il sera appelé Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph; et le nom de la jeune fille était Marie. L'ange entra chez elle et dit : "Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi." A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit alors : "Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il règnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin." ...

"L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre; c'est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu.

Et voici qu'Elisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son 6° mois, alors qu'on l'appelait 'la femme stérile'. Car rien n'est impossible à Dieu."

 

CONTEXTE : de simplicité (comparé à contaxte avec Zacharie). Marie déjà engagée dans un projet de mariage.

TEXTE :

Prise de contact : Je te salue = réjouis-toi - comblée-de grâce ... tu as trouvé grâce auprès de Dieu - le Seigneur est avec toi - Marie bouleversée, dans la crainte.

Le message : invitation à devenir mère - mère du Messie (le projet de Dieu, la Promesse) - Action de l'Esprit Saint : ce Messie dépassera ce qu'on attend de lui - Rien n'est impossible à Dieu ni pour elle Marie, ni pour Elisabeth (le signe donné)

PORTEE :  

a) Quelle était l'attente ?

1.Un Messie Roi « fils de David » venant établir un royaume « idéal »

  1. Du temps de David (vers 1000 avant Jésus Christ), le Prophète Nathan (2Sam.7, 11b-16 ) fait la première annonce explicite de la venue du Messie par ces paroles à David : « Je te donnerai un successeur dans ta descendance, qui sera né de toi, et je rendrai stable sa royauté…Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant moi, ton trône sera stable pour toujours. » Il s’agira donc d’un Messie apportant, à l’image de David (mais en mieux) sécurité et paix, prospérité, justice, bonheur (voir aussi Isaïe 2,4 ; Jér.33,14-16 et Mi.5,1-4)

    3

  2. Prophète « SERVITEUR de Dieu » apportant au peuple la Libération intérieure au Peuple

    Pendant l’exil à Babylone (587-532), le Messie, serviteur de Dieu et du peuple se sacrifie pour ses frères ; et son sacrifice porte du fruit ; Isaïe 42,1 « Voici mon serviteur, mon élu …j’ai mis mon Esprit sur lui. » puis Isaïe 50,4-19 « j’ai livré mon dos .. mes joues .. » et 52,13 « Voici que mon Serviteur triomphera, il sera … élevé, exalté. » et encore 53,1-6 « ce sont nos souffrances qu’il a portées ». C’est grâce à lui que le peuple sera sauvé, libéré et …recevra l’Esprit qui touchera les hommes (dans leur cœur) et rendra possible l’Alliance Nouvelle. (voir encore Isaïe 35,1-6a et 63,16)

  3. un Messie, fils d’Homme venant du ciel : Vers 164, après l’exil, et dans un contexte de persécution, Daniel annonce la venue du Messie « Fils de l’Homme », venant du ciel et qui établira la souveraineté de Dieu, non seulement sur le peuple, mais sur toute l’humanité (Daniel 7,13-14)

  4. Un autre courant de pensée (influencé par la lecture du livre du prophète Sophonie) (voir So 2,3) parle du Messie des « pauvres de Dieu » Là le Messie est vu comme se préoccupant en priorité des pauvres. Là l’espérance messianique s’est purifiée de tout rêve de puissance et se manifeste en faveur des humbles, des plus démunis. Il est question d’un « Reste », composé de petites gens (So 3, 12-13) : « Je maintiendrai, au milieu de toi, un reste de gens humbles et pauvres… le reste d’Israël qui ne commettra plus d’iniquités. » (voir aussi le Ps. 71)

Cependant il est important de savoir que tous ces visages du Messie et toutes ces manières de voir sa Mission n’ont pas été reçus avec la même ouverture. Ainsi les responsables de la nation, eux, se sont surtout laissé éblouir par l’idée d’un messianisme nationaliste, retenant surtout l’image du Messie Roi, qui flattait davantage leur désir de puissance.

On se posait des questions concrètes sur la réalisation de cette Promesse :

quand viendra-t-il ? Où naîtra-t-il ? Quelle sera la fille d'Israël choisie pour devenir sa mère ?

b) La venue de l'ange répond à cette attente et à ces questions :

* La venue de l'ange marque déjà une intervention de Dieu

* Il s'adresse à une jeune fille d'Israël pour lui demander sa collaboration :

     D 'abord "comblée de grâce"(c'est cela le plus profond en Marie, la marque de Dieu)

* La contenu du message : il s'agit de la venue du Messie :

Dans ces paroles, toutes les Promesses de l'A.T. viennent trouver leur accomplissement :

  • On attendait un roi descendant de David

  • Son règne n'aurait pas de fin, comme Daniel le dit, à propos d'un certain "fils de l'homme"

  • Le Messie serait investi de la puissance de l'Esprit Saint. voir Isaïe 11,1-2

  • Mais l'annonce de l'ange va plus loin "il sera appelé fils de Dieu"

    La présence tout à fait privilégiée de Dieu sur le Christ est suggérée par l'évocation de "l'ombre du Très Haut" (signe, dèja dans le passé, au dessus de la Tente de la Rencontre, pendant la marche de l'Exode. Voir aussi "la nuée" à la Transfiguration de Jésus)

  • c) Des surprises :

  • La manière de faire de Dieu dans l'Annonciation est parlante également (Nazareth = un trou. Une simple jeune fille. ... servante) Cela annonce déjà du nouveau ... fait penser à la Parabole du grain de sénevé, le Royaume de Dieu se réalisant progressivement par des moyens pauvres (patience, douceur, vérité ...)

    4

  • ET AUJOURD'HUI : QUELLE ESPERANCE ? Sachons reconnaître les "semences d'espérances" , signes du travail du Seigneur parmi nous !

I. Un nouveau visage de l’Eglise est en train d’apparaître, des signes nouveaux d’espérance, sachons regarder Cela suppose humilité et attention bienveillante alentour de nous !  :

Le Concile Vatican II qui fut un retour aux sources, une source d'avenir

  • L'Eglise a appris à se remettre en cause : Oui la situation de minorité des chrétiens, en France, provoque une remise en cause, une « purification ».
  • Tout une recherche d’« approfondissement » se fait jour : pour la prière, la connaissance de la bible, la formation théologique. Participation à des Retraites. La Foi devient source de vie !
  • La fraternité grandit entre les chrétiens.

  • Cette situation de minorité provoque aussi de nouveaux engagements des laïcs à l’intérieur de l’Eglise, en Paroisses : un peu partout, des équipes de laïcs préparent la liturgie : les messes sont plus vivantes, approchent les malades, visitent les familles en deuil pour préparer l’enterrement, participent à la préparation des parents pour le baptême des enfants – préparent les jeunes couples au mariage. On voit une collaboration plus grande entre les prêtres et les laïcs.

  • Le nombre de diacres grandit.

  • Les Evêques sont devenus plus proches des fidèles.

  • Pensons encore aux « communautés nouvelles », aux J.M.J. à Taizé, aux pèlerinages.

    On peut encore évoquer le mouvement œcuménique.

  • Enfin dans la société, dans les mouvements humanitaires, les chrétiens sont très présents… : l’Eglise est en progrès d’ouverture aux autres, aux pauvres

  • Et dernier don de l'Esprit en date : le pape François

 

II. Jeter également un regard nouveau sur notre monde d'aujourd'hui

Changer notre regard (pessimiste), ce n'est pas celui de Jésus. Avoir un regard de Foi sur notre vie.

Nous avons été « envoyés »(mission, apôtres) dans le monde (Jean 17,15)

1) Nous sommes « témoins » de ce qui se passe.

La Foi nous donne de constater, d'être témoins que le Christ continue à sauver des hommes, il continue de faire naître en eux un amour qui les transforme …

moissonneur c.a.d. Recueillir ce que le Seigneur a semé et qui a fructifié.

Nous avons souvent du mal à percevoir ce salut en train de se faire, p.c.q. Souvent cela se passe dans l'intimité, dans les cœurs et n'est pas toujours dit (ex. un geste de pardon ou d'ouverture à un voisin ou d'un engagement dans une association ou encore des parents qui savent découvrir imperceptiblement la croissance de leurs enfants à travers des petites choses, des petits pas)“Dieu était là, disait Jacob, et je ne le savais pas !”

Nous sommes “témoins” que Dieu continue son oeuvre de salut.

Glanons, tous les jours, les merveilles que Dieu réalise dans les coeurs et la vie des hommes, en alliance avec eux.

2) En équipe, prenons le temps de partager, de dire ce dont nous avons été témoins, comment nous avons vu le Royaume de Dieu avancer chez les gens dans de petites choses.

5

3) Nourrissons notre prière de toutes ces petites merveilles que nous découvrons chez les gens.

Une telle prière peut-être une illumination sur l'Evangile.

Une telle prière nourrit notre Espérance. (dans un monde où nous sommes assaillis par les violences, on pourrait désespérer de , développer ces germes que nous voyons.

 

4) Ensuite cherchons comment collaborer

Donc regard confiant, et non qui juge, bienveillant, vis à vis de Dieu (qui ne nous abandonne pas, ne juge pas) et aussi regard bienveillant , confiant sur les hommes. Pour éveiller la Foi en q.q.un, il faut d'abord avoir confiance en lui.

 

 

 

L' e s p é r a n c e

La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'espérance.

La foi, ça ne m'étonne pas, ça n'est pas étonnant.

J'éclate tellement dans ma création.

Mais l'espérance, dit Dieu, voilà ce qui m'étonne.

Ça c'est étonnant, que ces pauvres enfants voient comment tout ça se passe et qu'ils croient que demain ça ira mieux, qu'ils voient comment ça se passe aujourd'hui et qu'ils croient que ça ira mieux demain matin.

Ça c'est étonnant et c'est bien la plus grande merveille de notre grâce. Et j'en suis étonné moi-même.

Il faut, en effet, que ma grâce soit d'une force incroyable,

et qu'elle coule d'une source et comme un fleuve inépuisable.

La petite espérance s'avance entre ses deux grandes sœurs, et on ne prend seulement pas garde à elle. Sur le chemin du salut, sur le chemin charnel, sur le chemin raboteux du salut, sur la route interminable, sur la route entre ses deux sœurs, la petite espérance s'avance.

C'est elle, cette petite, qui entraîne tout.

Car la foi ne voit que ce qui est,

Et elle, elle voit ce qui sera.

La charité n'aime que ce qui est,

Et elle, elle voit ce qui sera.

La foi voit ce qui est dans le temps et l'éternité.

L'espérance voit ce qui sera dans le temps et l'éternité.

Pour ainsi dire dans le futur de l'éternité même.

CHARLES PEGUY

6

2° entretien : réponse de Marie

 

Marie dit à l'ange : "Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ?" ...

Marie dit alors : "Voici la servante du Seigneur; que tout se passe pour moi selon ta parole."

  • "Heureuse assurément celle qui écoute la Parole de Dieu et qui la garde !"

  • Marie écoute et cherche à "comprendre"

  • Marie croit à "l'impossible"

  • Marie croit que l'heure est venue du commencement de sa réalisation

  • Marie accueille, accepte d'entrer dans le projet de Dieu, d'y collaborer.

  • Simplicité, confiance totale, comme Abraham, Samuel (me voici, ... parle, Seigneur, ton serviteur écoute ...)

  • Marie "servante du Seigneur" (dans un esprit de service)

             voir toutes les femmes de l'A.T. Servantes du Seigneur (Anne,mère de Samuel,

             Anne au Temple, Elisabeth,Judith) Voir aussi les grands serviteurs : Moïse et Prophètes

        voir aussi Figure du "Serviteur " dans Isaïe ...

 PORTEE :

Autres réponses des grands responsables : Abraham, Moïse, Isaïe ....Zacharie

D'autre part Marie prépare la manière dont Jésus va accomplir sa Mission de Serviteur !

 

ET NOUS AUJOURD'HUI ?

Qu'elle attitude prendre, dans le même esprit que Marie ?

* Marie à l'écoute ... et cherchant à "comprendre" (Voir comment, à Emmaüs, il a fallut que Jésus aide ses disciples à "comprendre" pour qu'ils puissent le "reconnaître")

* Comment nous-mêmes, participons-nousau mouvement de renouveau, d'espérance dans l'Eglise, dans le monde, que nous venons de relater (voir 1° entretien) ?

C'est ainsi que nous vivrons l'Avent !

Prier en union avec les moniales. Prier pour les vocations.

---------------------

Messe de l'Annonciation (ou 4° Avent) : Isaïe 7,10-14 : "voici que la vierge concevra.. Psaume 39 Actes 10,4-10: "pourquoi un Dieu fait homme" Luc 1,26-38 : L'Annonciation

7

Mardi

Sur la VISITATION (Luc 1,39-48) espérance en marche, partagée

 

1° entretien : démarche de Marie

 

 

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth.

Marie, sort donc rapidement de chez elle,

 elle part porter Jésus et visiter sa famille pour partager sa joie avec Elisabeth. C'est la Parole de Dieu, le signe donné qui met Marie en route. Elle va, non pas pour vérifier la vérité de la parole de l'ange, mais pour contempler cet "impossible" que Dieu a fait et elle désire partager sa joie avec Elisabeth. ...

NOUS AUJOURD'HUI ? : les missionnaires

Voyons comment cette « force d’espérance » a été vécue par un couple chrétien attendant un enfant.

Temps de l’Avent. L’attente d’un enfant :

La grossesse est finalement arrivée, qu’avez-vous vécu pendant ces 9 mois là ?

Claire : Au tout début, c’est la joie, l’envie de le crier sur tous les toits.

Et puis l’euphorie passée, c’est les premiers doutes qui s’installent : vais-je faire une fausse couche ? Vais-je être à la hauteur ? Allons-nous réussir à trouver nos repères de couples quand nous serons parents ?

Ma grossesse a été une véritable remise en question. J’ai eu le besoin de tout poser à plat : notre couple, la place de mon travail dans ma vie, quelle mère je voudrais être, quel sens donner à notre vie de famille ?

Mais contrairement à ce qu’on peut imaginer, ça a été une remise en question joyeuse et surtout fertile. J’ai pu voir naître et grandir en moi ma vocation de mère, un sentiment très fort.

Alexis :On apprend enfin que la maman est enceinte. On rend grâce, on se réjouit. L’envie de partager sa joie, mais l’on doit encore un peu attendre que la grossesse soit confirmée. Le secret est trop dur à garder, alors on partage notre bonheur. Ensuite vient le temps de l’angoisse : le bébé est-il en bonne santé, l’accouchement va-t-il bien se passer ? Encore une fois on s’en remet à Dieu, on partage ses craintes. Cette angoisse dure jusqu’à l’accouchement.

Et qu’avez-vous éprouvé quand vous avez senti que l’enfant allait venir au monde ?

Claire : Un sentiment mélangé de tranquillité et d’excitation. On était enfin devant la ligne d’arrivée. Mais ce qui est assez indéfinissable, c’est cette conscience que nous avons vécue avec Alexis, cette conscience du miracle de la vie. On se regardait dans la salle d’accouchement, et on se disait, « ça y est, on va être parent ! C’est fou ! ».

On pourrait croire qu’être parents avec tout ce que ça implique au quotidien, c’est banal, voire normal. Je crois au contraire que c’est extraordinaire, c’est divin ! Et d’en prendre conscience, ça rend le quotidien très précieux et savoureux. Une grosse cylindrée peut vous donner de l’adrénaline, un manteau de fourrure vous faire croire que vous êtes quelqu’un d’important, une grosse maison vous donnez le sentiment que vous avez réussi, mais un enfant, ça vous fait tout simplement devenir un Homme.

Alexis : Sur le moment je n’ai pas ressenti d’émotion particulière, seulement le soulagement que cela se soit bien passé, que le bébé et la maman soient en bonne santé. Le sentiment d’être papa est venu ensuite. L’impression que les priorités avaient changées, une belle impression.

On se sent plus fort, investi de nouvelles responsabilités, plus serein. On demande à Dieu de nous éclairer pour mener à bien son éducation.

8

2° entretien : Révélation d'Elisabeth  

 

 

(Marie entra dans la maison de Zacharie : et salua Elisabeth) Or, quand Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Elisabeth fut remplie de l'Esprit Saint, et s'écria d'une voix forte : "Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comme ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ? Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressaillli d'allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur."

Marie dit alors : "Mon âme exalte le Seigneur ..."

Marie, en entrant, a tout le juste le temps de dire "paix à cette maison"

C'est alors Elisabeth qui prend l'initiative :

            "Elisabeth fut remplie de l'Esprit Saint et s'écria d'une voix forte" L'E.S. inspire Elisabeth,                lui fait découvrir, dans la vie de Marie,la trace de l'oeuvre de Dieu :

"Tu es bénie entre toutes les femmes" Rappelons-nous Judith 13, 18-19/ Marie est comparée à Judith la "femme victorieuse"

"et le fruit de tes entrailes est béni !" ajoute Elisabeth, et plus loin elle reconnait que c'est "le Seigneur" lui-même que Marie porte en elle.

"Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon "Seigneur" vienne jusqu'à moi ?"

Elisabeth remercie Marie de sa visite. Cette phrase rappelle l'expression de David, à l'arrivée de l'Arche d'Alliance à Jérusalem 2 Sam.6,2-11 avec autres allusions (joie, 3 mois d'attente) La présence de Dieu provoque la joie !

"Car lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi." Nota : J.B. Lui-même manifeste sa joie : on dira de lui "il sera rempli de l'E.S. Dès le sein de sa mère". Le signe manifeste la présence de Dieu qui devance le messager et l'Esprit est donné à Elisabeth pour l'interpréter. Le 1° secret de Dieu est confié à des femmes ...

C'est grâce à la FOI de Marie que tout cela arrive. "Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. !"

Nota : C'est Elisabeth qui révèle à Marie ce qu'elle est pour elle. Elle l'aide à se découvrir pleinement comme "en lien avec Dieu".

 ET NOUS, AUJOURD'HUI ?

Marie (et Elisabeth) "femmes enceintes" : prions pour les femmes qui désirent un enfant et ne, peuvent en avoir – prions pour les femmes qui, enceintes, refusent leur enfant ...- prions pour les femmes heureuses d'être enceintes.

            Visiteurs de malades d'anciens, de prisonniers.

            Importance duPartage de Foi entre croyants

            Importance de « la communication » (ou transmission ?)

Cela portera du fruit : voir les apôtres qui se rassemblent après avoir vu, (chacun des 2 groupes), Jésus Ressuscité. Au moment de leur partage, échange, il y a un surcroît de Révélation et de Foi : Jésus apparaît au milieu d’eux, cette fois-ci.

9

Communication avec l’extérieur : faire connaître le « nouveau visage » de l’Eglise, sous forme de témoignages.

Communication à l’intérieur, entre chrétiens : livret-bulletin de témoignages des différentes commissions (préparation au mariage, au baptême, deuil, action catho, groupe de prière...)

Partage de Foi: témoignages de vie (attention à la fausse pudeur)

Que les anciens apprennent à exprimer, communiquer leur Foi aux jeunes. Cela se prépare en le faisant entre eux. Ils se montrent comment leur Foi a été Source de Vie pour eux.

Mais pour pouvoir le faire, il faut plus profondément savoir faire, avoir fait une relecture de Foi de leur propre vie. C’est cela qui manque.

Plus profondément que cette relecture de Foi, il faut que les chrétiens vivent leur Foi, non pas comme une somme d’obligations, mais comme une Source de vie.

            Messe de la Visitation (31 mai) : So 3,14-18a : "réjouis-toi" + Rom.12,9-16b + Luc 1,39-48.56

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10

Mercredi

Sur le MAGNIFICAT (Luc 1,49-56) : espérance élargie

 

1°entretien : Marie dit merci pour le bienfait qu'elle vient de recevoir

 

 

 

      Mon âme exalte le Seigneur,

mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur.

Il s'est penché sur son humble servante;

désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles;

Saint est son nom !

1) Comme Anne, Marie commence par exprimer ce qu'elle ressent (V.46-47)

  • "mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur"

    Le plus profond d'elle-même est touché : son âme son esprit !

    Pour dire la grandeur du Seigneur qu'elle ressent et la pousse à le louer et son amour qu'il vient de ùmanifester concrètement.. C'est aussi la joie qui la fait danser !

    (à l'exemple de ce qui est exprimé dans A.T. à ce sujet : joie de la foi (Isaïe 61,10 Ha 3,18, Psaume 28; 34,4,11; 35,9)

  • Alors elle dit le motif de sa louange : lui le Grand "il s'est penché sur son humble servante" (lors de l'annonciation) (48a) ... le Puissant fit pour moi des merveilles : Saint est son Nom ! (49)

  • Ce motif est interrompu, en son milieu, par la béatitude de la servante : désormais tous les âges me diront bienheureuse. (48b)

    2) DIEU est désormais sujet de tous les verbes :

    il s'est penché ... puis 49 : le Puissant fit pour moi .. Ensuite "son amour s'étend ... il disperse ... il renverse les puissants ... il élève les humbles ... Il comble de biens ... renvoie les riches... Il relève Israël ... il se souvient ... "

    Il est décrit comme puissant, saint, miséricordieux pour les faibles (48-50)

     

    10

    ET NOUS, AUJOURD'HUI ?

    "Etre conscients" du projet de Dieu en train de se réaliser, de la joie qu'il apporte et "se souvenir" pour être reconnaissants au Seigneur, lui rendre grâce !

    Où en est ma conscience de l'amour de Dieu, de la nouveauté que Jésus apporte ?

    À propos de quoi est-ce que je rends grâce au Seigneur ?

    Durer dans l'action de grâce pour pouvoir, partant des bienfaits reçus personnellement du Seigneur .. aller jusqu'à rendre grâce au Seigneur pour ce qu'il est (ses qualités) !

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    2° entretien : Marie dit merci pour les pauvres, pour son peuple

     

     

    Son amour s'étend d'âge en âge

    sur ceux qui le craignent.

    Déployant la force de son bras,

    il disperse les superbes.

    Il renverse les puissants de leurs trônes,

    il élève les humbles.

    Il comble de biens les affamés,

    renvoie les riches les mains vides.

    Il relève Israël son serviteur,

    il se souvient de son amour,

    de la promesse faite à nos pères

    en faveur d'Abraham et de sa race à jamais."

  •  

  • 3) A partir du v.50, Marie étend sa prière (car son enfant est le Messie pour tous ! )

    * à ceux qui craignent Dieu,

    * aux démunis :

    Les versets 51 à 53 illustrent le bouleversement des situations et des valeurs qui caractérise le passage de ce monde-ci au monde nouveau !

    L'intervention salvifique de Dieu rendra prioritairement justice aux humiliés, aux écrasés.

  • (à l'exemple de ce qui est exprimé dans A.T. à ce sujet : L'action de grâce pour l'oeuvre de Dieu, c.a.d. pour son grand projet, son oeuvre de libération de l'humanité (ps.67 Dt 10,21 ps.71,19 ps.111,9)

  • La prédilection de Dieu pour les pauvres et les petits. Toujours il intervient pour les rétablir dans leur dignité (1 sam.2,1,7,8 ps.113,7 Is. 57,15 Si 10,14

    * et à son peuple :

    En conclusion, cette intervention salvifique commence à accomplir la promesse...(à l'exemple de ce qui est exprimé dans A.T. à ce sujet : La fidélité de Dieu à ses promesses et à son Alliance (Is.41,8-9; Mi 7,20; Ps.25,6; Ps. 31,8; ps.98,3; ps.100,5; ps.103,17)

    ET NOUS, AUJOURD'HUI ?

    Pensons à l'attente du monde comblée, l'espérance de son peuple, des petits,

    Pensons à ceux que préoccupent la marche de notre monde actuel : il va y avoir un renversement de situation car Dieu intervient.

    Ayons la certitude de la présence invisible de Jésus (en elle, dans l'Eglise, dans le monde).

 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2018 6 03 /03 /mars /2018 17:49

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 21:29

 

  DES    INDICES   PENSABLES  de Brunor

Première Partie

 

1. Pourquoi les indices pensables ?        

 2. Deux livres

3. C'est toujours l'expérience qui nous apprend à connaître :

Les sciences expérimentales nous apprennent que le soleil a commencé à exister il y a 4,5 milliards d’années et qu’il lui reste 4,5 milliards d’années à exister ! Il est constitué d’une quantité limitée d’hydrogène qu’il « brûle » comme des bombes H (à hydrogène) pour le  transformer en hélium.

4. Comment les Hébreux ont-ils osé affirmer cela ?  

Ils ont affirmé que le soleil était une simple créature de Dieu ! pas éternel !

5. Attention aux impostures

6. Une question rationnelle 

Soit il y a plusieurs Créateurs - Soit il y a un Créateur Unique - Soit il n’y a pas de Créateur du tout. 

O R I G I N E    D E      L A     V I E   ?

7. La dignité de la raison humaine   capable de trouver Dieu par elle-même.

Défendue par l’Eglise au concile de Trente (1542-1563) contre Platon, Luther, Jansénius, puis au concile de Vatican I (1870) contre Kant.

8. Une fausse croyance, "la génération spontanée", démasquée par PASTEUR (1861) La vie ne sort pas de la matière

9. Une philosophie confrontée au réel.

l’hylozoïsmeCet hylozoïsme est enseigné par ZENON

10. Nobel chimie 2009    

(conditions pour qu’il puisse y avoir de la vie) (quand la vie a-t-elle commencé ? il y a un peu plus de 3,5 milliards d’années)

1. bonne température - 2. Bonne pression - 3. eau liquide - 4. Oxygène -

5. Lumière                        6. langage du message génétique ADN -

7. langage des PROTEINES                          - 8. Un traducteur    

9. de l’intelligence organisatrice -                                                      

 10. La « psychè », âme vivante, organisant la matière                                                       11. (pour l’être humain) « un esprit » qui vient du créateur, capable de le connaître   et d’entrer en relation                                                                                             12. un Être Absolu (soit quelque chose soit Quelqu’un)

11. Les atomes sont-ils capables de s'organiser seuls pour créer des tulipes ? (intelligence ou hasard ?)

12. Peut-on parler de matière vivante ?

non, mais « principe organisateur », la psyché!(l’âme), contenant des instructions manifestées dans le message génétique de l’ADN ! découverte en 1953

13- Je n'ai pas une âme, je suis une âme qui organise des atomes

14. Le Hasard   Il est incapable d’inventer seul des choses aussi complexes !

15. Pour rendre au hasard ce qui est au hasard.

16-Une loi de la nature, trop oubliée.      

Le principe de l’entropie, l’usure, découvert par Carnot-Clausius entre 1815 et 1830

17. Une loi qui fait que tout s’use. 

Seule une intelligence créatrice et organisatrice supérieure est capable de surmonter cette entropie pour créer des structures hautement improbables comme des êtres vivants !

18. L'illusion du désordre.

En fait c’est la perte d’information que produit l’entropie.

19. Des messages avec ou sans information : rappel-résumé   

voir ARISTOTE contre PLATON, DEMOCRITE, EPICURE, les Atomistes

20-Les atomes incapables , sans instructions, de faire une libellule : résistances de NIETZSCHE,ENGELS etc…

21. Sacrifier une loi de la nature      Ernest HAECKEL

22. Les idées philosophiques confrontées au réel.   

Résistances : même chez DESCARTES et EINSTEIN

23- Des indices ... vérifiables

Ici on fait un rappel-résumé de ce qui a précédé

24. Réponse au courriel d'un jeune de Terminale

25. Une idée partagée par toutes les philosophies du monde.   

(12°condition) Quelque chose ou Quelqu’un a toujours existé, est absolu !

-------------------

26. Matière à penser :

Quoi ou Qui est ABSOLU : diverses opinions : pour PARMENIDE (matérialisme)- L’HINDOUISME (spiritualisme)- ARISTOTE - Les HEBREUX

27-Dis-moi comment tu considères la matière, je te dirai qui tu es… :

1) La matière sublimée ‘éternelle’        2) matière considérée comme mauvaise  (prison de l’âme, depuis la chute)        3) matière créée bonne, par étapes.

28-A quel athéisme croyez-vous ?  

Celui de PARMENIDE ? celui de DEMOCRITE (les atomistes) ?

29. Vos atomes, avec ou sans intelligence ?   

Opinion des STOÏCIENS (Zénon)

30. Les atomes ont-ils toujours existé ?

Visions du monde à la base de l’athéisme de DEMOCRITE et des STOÏCIENS.                  Découvertes des astrophysiciens !

31. Qui assure la maintenance de mes neurones ?  Pas ma matière !

32. La matière ne sait rien faire, sans instructions.

ARISTOTE, les HEBREUX ; la découverte de l’ADN. Ne pas confondre « le corps » (animé) avec le « cadavre » (inanimé)

33.La méthode des indices pensables.

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 09:46

CONDENSE DES    INDICES   PENSABLES   de   Brunor

 

1. Pourquoi les indices pensables ?        

 2. Deux livres

 3. C'est toujours l'expérience qui nous apprend à connaître :

Les sciences expérimentales nous apprennent que le soleil a commencé à exister il y a 4,5 milliards d’années et qu’il lui reste 4,5 milliards d’années à exister ! Il est constitué d’une quantité limitée d’hydrogène qu’il « brûle » comme des bombes H (à hydrogène) pour le  transformer en hélium.

4. Comment les Hébreux ont-ils osé affirmer cela ?  

Ils ont affirmé que le soleil était une simple créature de Dieu ! pas éternel !

5. Attention aux impostures

6. Une question rationnelle 

Soit il y a plusieurs Créateurs - Soit il y a un Créateur Unique - Soit il n’y a pas de Créateur du tout. 

 

O R I G I N E    D E      L A     V I E   ?

7. La dignité de la raison humaine   capable de trouver Dieu par elle-même.

Défendue par l’Eglise au concile de Trente (1542-1563) contre Platon, Luther, Jansénius, puis au concile de Vatican I (1870) contre Kant.

8-Une fausse croyance, « la génération spontanée », démasquée par PASTEUR (1861).  La vie ne sort pas de la matière

9. Une philosophie confrontée au réel.

l’hylozoïsmeCet hylozoïsme est enseigné par ZENON

10. Nobel chimie 2009    

(conditions pour qu’il puisse y avoir de la vie) (quand la vie a-t-elle commencé ? il y a un peu plus de 3,5 milliards d’années)

1. bonne température - 2. Bonne pression - 3. eau liquide - 4. Oxygène - 5. Lumière                        6. langage du message génétique ADN - 7. langage des PROTEINES                          - 8. Un traducteur     9. de l’intelligence organisatrice -                                                       10. La « psychè », âme vivante, organisant la matière                                                        11. (pour l’être humain) « un esprit » qui vient du créateur, capable de le connaître   et d’entrer en relation                                                                                                                                                                               12. un Être Absolu (soit quelque chose soit Quelqu’un)

11. Les atomes sont-ils capables de s'organiser seuls pour créer des tulipes ? (intelligence ou hasard ?)

12. Peut-on parler de matière vivante ?

non, mais « principe organisateur », la psyché!(l’âme), contenant des instructions manifestées dans le message génétique de l’ADN ! découverte en 1953

 13- Je n'ai pas une âme, je suis une âme qui organise des atomes

14. Le Hasard   Il est incapable d’inventer seul des choses aussi complexes !

15. Pour rendre au hasard ce qui est au hasard.

16-Une loi de la nature, trop oubliée.      

Le principe de l’entropie, l’usure, découvert par Carnot-Clausius entre 1815 et 1830

17. Une loi qui fait que tout s’use. 

Seule une intelligence créatrice et organisatrice supérieure est capable de surmonter cette entropie pour créer des structures hautement improbables comme des êtres vivants !

18. L'illusion du désordre.

En fait c’est la perte d’information que produit l’entropie.

19. Des messages avec ou sans information : rappel-résumé   

voir ARISTOTE contre PLATON, DEMOCRITE, EPICURE, les Atomistes

20-Les atomes incapables , sans instructions, de faire une libellule : résistances de NIETZSCHE,ENGELS etc…

21. Sacrifier une loi de la nature      Ernest HAECKEL

22. Les idées philosophiques confrontées au réel.   

Résistances : même chez DESCARTES et EINSTEIN

23- Des indices ... vérifiables

Ici on fait un rappel-résumé de ce qui a précédé

24. Réponse au courriel d'un jeune de Terminale

25. Une idée partagée par toutes les philosophies du monde.   

(12°condition) Quelque chose ou Quelqu’un a toujours existé, est absolu !

-------------------

26. Matière à penser :

Quoi ou Qui est ABSOLU : diverses opinions : pour PARMENIDE (matérialisme)- L’HINDOUISME (spiritualisme)- ARISTOTE - Les HEBREUX

27-Dis-moi comment tu considères la matière, je te dirai qui tu es… :

1) La matière sublimée ‘éternelle’        2) matière considérée comme mauvaise  (prison de l’âme, depuis la chute)        3) matière créée bonne, par étapes.

28-A quel athéisme croyez-vous ?  

Celui de PARMENIDE ? celui de DEMOCRITE (les atomistes) ?

29. Vos atomes, avec ou sans intelligence ?   

Opinion des STOÏCIENS (Zénon)

30. Les atomes ont-ils toujours existé ?

Visions du monde à la base de l’athéisme de DEMOCRITE et des STOÏCIENS.                  Découvertes des astrophysiciens !

31. Qui assure la maintenance de mes neurones ?  Pas ma matière !

32. La matière ne sait rien faire, sans instructions.

ARISTOTE, les HEBREUX ; la découverte de l’ADN. Ne pas confondre « le corps » (animé) avec le « cadavre » (inanimé)

33.La méthode des indices pensables.

-----------------------------

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2017 2 12 /12 /décembre /2017 22:33

CONDENSE DES    INDICES   PENSABLES   de   Brunor

 

2° Partie

L’ H O M M E      Le cerveau. L’évolution de l’homme


34-Le cadeau réservé à l’être humain…   un gros cerveau !

35. Un boulet, le cerveau.

36-un boulet le cerveau, façon de parler 

Il est très couteux en énergie et en temps de croissance

37. L'être humain, un grand prématuré. 

Seulement vers 5 ans, il commence à dépasser les autres mammifères.

38-l'Homme nait  inachevé 

Mais moins programméque les animaux il est, plus libre ! Cependant dans notre organisme, dans notre ADN : il y a l’empreinte active des programmations de nos ancêtres et cela remonte loin (marque de l’évolution) Quand l’homo sapiens est-il né ? débats !

39-Faisons l'Homme, ensemble. 

Voir Genèse - Saint PAUL - Saint IRENEE. L’homme en train d’être créé. Et l’homme participant à la création de lui-même !!

40-Théiosis ?    sanctification, participation à la vie de Dieu, c’est ce qui est visé !

On y arrive progressivement, par étapes.

41- D'abord hommes, ensuite dieux       Saint IRENEE et les étapes de la création, contre les Gnostiques, BENOÏT 16 : c’est  compatible avec l’Evolution.

42- Comment sera-t-il achevé, celui qui est à peine créé homme ?  

voir St IRENEE

43-"L'évolution ne s'oppose pas à la notion de création...

La ressemblance avec Dieu ne serait pas au commencement, mais elle serait la prochaine étape et avec la coopération de l’homme  ?!

44.Evolution ...ne pas confondre faits et interprétations.

------------------------------------

L E    B I G - B A N G

45- Si le paradigme est perdu, on se retrouve tout nu    

46- Une mystérieuse interférence dans le ciel…

En 1965 ; recherche de la cause gênante par PENZIAS, WILSON et le professeur DICKE

47. L'énigme du rayonnement fossile  

Cette perception, en 1965, fut la CONFIRMATION de l’existence d’un Big Bang, qui aurait eu lieu il y a 13,1 milliards d’années,  déduit de leurs recherches par FRIEDMAN et LEMAITRE en 1925

48- D'où vient ce mot : Big Bang ? 

qui aurait eu lieu il y a 13,81 milliards d’années

49- De quoi le Big Bang est-il la preuve ?

Preuve que l’Univers est en expansion et qu’il se refroidit. On peut remonter loin, mais recherches bloquées par le mur de PLANK à quelques secondes après le point zéro inaccessible …

50- Et la lumière fut… Avant le soleil ! ,

380 000 ans après le Big Bang, la lumière est devenue visible pour la première fois dans l’Univers (grâce au refroidissement, bien avant le soleil.

 

51- Lettre aux survivants de Charlie Hebdo 

52- pas de chronique2- pas de chronique  

53 -Questions autour du « concordisme »

Ne pas confondre le trafic des textes avec la recherche de compatibilité

54 - Réponse à un lecteur (suite). La méthode.

Des représentations du monde portant sur 4 grands thèmes (le cosmos - les êtres vivants - les êtres humains - Dieu)  et en cohérence entre eux.

Les sciences expérimentales touchent aussi directement 3 de ces grands thèmes.

Le 4 ° thème (question de Dieu) est par définition invérifiable par ces sciences.

Mais comme ces quatre thèmes sont intimement liés entre eux par la cohérence on peut aller plus loin !. 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2017 1 11 /12 /décembre /2017 22:41

CONDENSE  DES  INDICES  PENSABLES de Brunor

3° Partie

L A     Q U E S T I O N     D E   L A   C H U T E

57–Le débat Platon (Aristote) sur la question de l'âme  

La question de la chute. Idée d’un paradis où nous étions « des hommes spirituels » heureux ; Puis faute, entrainant punition, la chute, déchéance dans la matière créée comme une prison de malheur. 

 

58-Quand le mythe de la chute expliquait la mort et tous les maux…

Pour PLATON l’individuation se fait par la matière, mais c’est une illusion (mythe de la caverne). Pour lui, il nous faut nous libérer de la matière, complètement (pas de fautes graves sinon réincarnations)

59- Le mythe de la chute confronté au réel.

60 –La « matière » a besoin de recevoir des instructions.

Aristote et sa « psychè » contre Démocrite et Platon. Confirmé par la découverte de l’ADN

61- « Le sage montre le message, l’insensé ne voit que la page. »

62- Vacances

63-Hypothèses sur le Monde 

64- Confrontation au sommet.

La constatation de « cohérence », de « compatibilité », entre les sujets, à l’intérieur d’une même vision du monde permet d’avancer en direction du 4° sujet (sur Dieu)

65-Les Hébreux ont dédivinisé le Monde 

ABRAHAM se libère du polythéisme et des sacrifices humains.

66-Peut-on connaitre Dieu en étudiant la Création   

Oui,  dit L’Eglise (concile Vatican I) contre les hérésies, qui pensent que le péché originel a tout détérioré.

68. Quelle chute, dans l'Ecriture.

Les JANSENISTES s’appuient sur une fausse interprétation du récit de la Genèse

69. Conflit d'interprétation

Avec 2 façons différentes de comprendre le monde, les êtres vivants et les êtres humains. Celle de l’EGLISE et celle des JANSENISTES

70- Il n'y a pas de théologie dans les indices pensables

71- L'individuation par la matière ?

D’où vient l’interprétation des JANSENISTES ? de PLATON (380 ans avant J.C.) et même de la confusion d’ORIGENE

72- Au commencement était la Parole, le message. 

Ce qui différencie les êtres, ce n’est pas la matière, mais le plan de construction (psychè, message ADN, Parole)

73- La confusion originelle    

Sources d’inspiration païenne : PLATON, puis PHILON d’Alexandrie, ORIGENE, ARIUS, auquel s’opposera PAUL

74- La punition (du) corporel ?

PHILON, influencé par PLATON, donne une fausse interprétation de la Genèse : il ne voit pas que pour la Bible, la matière n’est pas « mauvaise », au contraire, elle est dite « bonne ». Philon ne voit pas que l’Homme et la Femme sont faits de matière (poussière du sol) indépendamment de leur péché. Dans la Bible, le cosmos matériel n’est pas créé par Dieu après le péché pour punir l’Humanité coupable, le cosmos est déjà présent bien avant toute transgression…

75- Qui est créé le premier ? L'homme spirituel ou matériel  ?

Pour les GNOSTIQUES (et PHILON) la chute est la cause de l’existence du cosmos matériel. PAUL va s’y opposer ! (voir 1 Cor.15/46)

76- Les contradictions de Philon :

D’une part, s’appuyant sur les deux récits, il envisage une double création. Mais d’autre part, il en mélange ensuite les données. Double incohérence, et avec la Genèse, et avec sa propre théorie, puisque le péché, selon Philon, a consisté dans l’union sexuelle. 

77- L'erOS, un OS pour Philon.

Il dit que pour le 1° homme, l’origine de la vie coupable, c’est la femme. L’union sexuelle est le Péché Originel !!!!   Son adversaire = Saint IRENEE.

78- Notre vocation : la théiosis !   Voir n°40

 79- D’abord hommes, ensuite seulement : dieux    Voir N°41

80- Comment sera-t-il achevé, celui qui est à peine créé ?  Voir N°42

-----------------------------

81- Reprocher à Dieu l'inachèvement ?  

Nous sommes dans cet état tant que nous n’avons pas vécu la théiosis ou théosis (divinisation par Dieu, avec notre coopération).

TEILHARD de CHARDIN disait : nous ne sommes pas dans un cosmos (achevé), mais dans une cosmogénèse (inachevée) - BENOÎT 16 confirmait : la Création n’est pas encore achevée :

 82- "Connaître Dieu en étudiant la Création...

83- Les sciences à leur juste place.

Ainsi quand la théologie déclare, par exemple, qu’il y a eu Péché Originel, elle est dans son domaine et les sciences expérimentales n’ont rien à dire. Mais quand il est question des conséquences du péché originel, la théologie sort de son domaine en affirmant que la maladie et la mort physique sont entrées dans le monde à cause du Péché Originel. Et les sciences expérimentales sont là pour les contestées, que ce soit la mort, les fléaux, tout cela existait avant la création de l’homme et on ne peut l’en rendre coupable. L’explication est donnée :grâce à la découverte du principe d’entropie.

 84. Comment s'y prendre pour savoir s'il y a un Dieu, plusieurs ou pas du tout ?

85. Confrontation au réel !

Attention, quand on parle de la maladie, de la mort, des fléaux, comme conséquences du Péché Originel - Comptabilité de la pensée d’IRENEE (s’opposant à la GNOSE) avec la découverte de l’Evolution.

86. Ne  pas chercher à convaincre, mais le dire.

Brunor parle de son expérience d’évangélisation en répondant aux questions des Jeunes …..

 Méfaits de la fausse représentation du monde dans l’Eglise à propos des conséquences du Péché Originel qui a faussé le Concile de Carthage 418,  imposée par saint Augustin, (qui semble être l’inventeur de l’expression péché originel ) ? Le Canon 2 affirmait en effet que les bébés morts sans baptême allaient en enfer et le Canon 3 refusait  la moindre consolation à ces petits enfants. Certes ils n’avaient pas pu pécher, mais ils n’étaient pas innocents !  Pourquoi ? A cause du péché originel de leurs ancêtres Adam et Eve qui les rendait assurément noirs de péché ( !!! ) (5) 

On peut comprendre que beaucoup aient trouvé dans un tel système des raisons de douter de l’amour de Dieu et d’un système aussi injuste. Comment aimer un tel dieu ? Comment ne pas chercher ailleurs la vérité ?

 Dieu merci, l’Eglise a beaucoup évolué depuis mille cinq cents ans. C’est ce que le Cardinal Newman appelait : le développement du dogme.

 

 (5) Concile de Carthage 418 . Première apparition de l’expression péché originel dans les documents officiels de l’Eglise.

 Canon 2. Il a été décidé de même : Quiconque nie que les tout-petits doivent être baptisés, ou dit que c'est pour la rémission des péchés qu'on les baptise, mais qu'ils n'ont rien, eux du péché originel d'Adam que le bain de la régénération aurait à expier, ce qui a pour conséquence que pour eux la formule du baptême « en rémission des péchés », n'a pas un sens vrai mais faux, qu'il soit anathème. Car on ne peut pas comprendre autrement ce que dit l'Apôtre : « Par un seul homme, le péché est entré dans le monde, et par le péché, la mort, et ainsi la mort a passé dans tous les hommes, tous ayant péché en lui » Rm 5,12, sinon de la manière dont l'Église catholique répandue par toute la terre l'a toujours compris. C'est en effet à cause de cette règle de foi que même les tout-petits, qui n'ont pas pu commettre encore par eux-mêmes quelque péché, sont cependant vraiment baptisés en rémission des péchés pour que la régénération purifie en eux ce que la génération leur a apporté.

Canon 3. Il a été décidé de même : Quiconque dit que le Seigneur a dit « Dans la maison de mon Père il y a plusieurs demeures » Jn 14,2 pour qu'on comprenne qu'il y a dans le Royaume des cieux un certain lieu, se trouvant au milieu ou ailleurs, où vivent bienheureux les petits enfants qui ont quitté cette vie sans le baptême sans lequel ils ne peuvent pas entrer dans le Royaume des cieux qui est la vie éternelle, qu'il soit anathème. Car puisque le Seigneur dit : « A moins que quelqu'un soit rené d'eau et d'Esprit Saint, il n'entre pas dans le Royaume des cieux » Jn 3,5 : quel catholique doutera que sera un compagnon du diable celui qui n'a pas mérité d'être cohéritier du Christ ? Celui en effet qui n'est pas à droite se trouvera sans nul doute placé à gauche.

87. Aucune erreur scientifique.

Voir Journées Claude Tresmontant

88 - Question de jeune, hasard et alphabets de la vie…

 

-----------------------------------

P R I E R E   (Luc)

Dieu, notre Dieu, qui es-tu ? nous te découvrons dans ta CREATION !

Quelle intelligence ! quelle inventivité ! Quelle ingéniosité !

Quelle diversité , quelle harmonie !

Chaque réalité que les Sciences Expérimentales nous font découvrir est une merveille !  Toute ton oeuvre est extraordinaire !

Et c’est toi qui gouvernes tout cela, tu en assures la permanence et l‘évolution vers quelque chose de mieux.

Que ce soit le Soleil et les étoiles que les astrophysiciens nous font de mieux en mieux connaître, que ce soit notre planète Terre.

Que ce soient tous les Ëtres Vivants avec toutes les conditions à remplir, dont l’âme, pour qu’ils vivent.

Que ce soit nous-mêmes les être humains avec, en plus des animaux, l’esprit, qui nous rend capables de te reconnaître et d’être unis à toi. 

Merci Seigneur de nous avoir créés et créés ainsi  !

Merci aux Scientifiques qui nous aident à découvrir tout cela, grâce à la raison !

Partager cet article
Repost0